Promotion longue durée pour la série Karma au format Ebook

Écrire, c’est une chose, mais quand on est auteur indépendant, et même auteur édité je pense, il faut aussi s’atteler à une tache qui n’est pas innée pour tous : la promotion. Il faut endosser la casquette de commercial et vendre ses bébés. Je vous avoue que ce n’est pas ma tasse de thé, c’est la partie du métier avec laquelle je ne me sens pas trop à l’aise, j’ai déjà des scrupules à vendre mes livres – si, si, je vous jure. Pourtant, j’ai décidé, ces derniers temps, de faire des efforts. Ainsi, j’associe le sens de la stratégie avec les valeurs de partage qui me sont chères en vous proposant, à compter du 8 octobre 2018, et ce, jusqu’au 31 décembre 2018, la série Karma au format numérique à un prix modique : 2,99€.

En effet, pour vous donner envie de découvrir cet univers qui s’articule autour d’une loi régissant le contrôle karmique des naissances, je vous propose de télécharger gratuitement le tome 1 : Le  secret des Mères Fondatrices sur les plate-formes Amazon Kindle et Rakuten Kobo. Ensuite, il ne tiendra qu’à vous de finir la série en achetant le deuxième tome. Je pense que le marché proposé est honnête. Je vous laisse découvrir le visuel de la promotion, et ensuite, je vous en dis davantage.

À propos de Karma

Ce n’est pas le tout de vous aguicher avec cette offre que j’espère alléchante, il faut vous en parler un peu. Récemment, dans le cadre d’une interview, une chroniqueuse m’a demandé quel livre je citerais parmi les miens, si je ne devais en choisir qu’un. Choix cornélien. Deux noms étaient évidents. Une Ère Nouvelle, mon premier roman, car c’est celui qui m’a permis d’écrire et de me rendre compte que j’étais en mesure de rédiger et de mettre en forme des romans. Il est le détonateur. Ainsi, je ne peux pas l’oublier. Mais Le secret des Mères Fondatrices a également joué un rôle prépondérant dans mon activité.

Je me  suis lancé dans l’écriture de ce livre à un moment donné où j’avais perdu foi en ce que je faisais. Mon dernier tome de la série Les Quatre Éléments étaient en stand-by depuis de longs mois quand j’ai débuté la rédaction du premier tome de la série Karma. Il faut savoir que je ne comptais pas composer deux tomes à l’origine, j’avais une histoire qui, pour moi, ne formait qu’un seul bloc. Porté par une plume fertile, je me suis rendu compte en cours de route qu’il fallait couper la poire en deux, ce qui m’a permis d’utiliser les Pyramides d’Égypte sur la couverture du second volet. Mais revenons à nos moutons…

Un livre que je n’aurais peut-être pas achevé sans l’écriture, au préalable, de la série Karma

Le temps des doutes

Je ne croyais plus en ce que je faisais, je doutais de mes qualités et je n’étais pas satisfait de moi. Et, un jour, une chroniqueuse m’a envoyé un simple message, Lupa, du blog Lup’appassionata. Je ne me souviens pas des termes précis qu’elle a employé mais en une phrase, elle m’a fait comprendre qu’il fallait que je continue à écrire. Et, au lieu de reprendre mon quatrième tome abandonné sur le bas côté de la route : Le Jugement Dernier, j’ai décidé de développer une intrigue qui m’était venue un matin, en promenant le chemin. Je me  souviens très précisément de l’instant où j’ai eu cette idée de contrôle karmique et d’échange de bébés. Il faisait beau, mon chien, détaché, courait et les feuilles des arbres de la cour de ma résidence bruissaient légèrement. Je me suis dit, « tiens, ça pourrait faire un best-seller »… Bon, j’étais un peu présomptueux, mais j’étais convaincu par mon idée. Ainsi, quand j’ai décidé de me relancer dans l’écriture, j’ai choisi d’approfondir cette idée et j’ai pris un plaisir phénoménal. Je me suis fait plaisir, j’ai pris des risques dans la narration et surtout dans le scénario. Je me suis éclaté.

Le nouveau modèle de la couverture. J’en suis très fier. Merci à Beate Bachmann.

La libération

En outre,  ce n’était pas prévu de prime abord, mais j’ai réussi à exploiter de nombreux sites qui comptent dans le patrimoine de l’Humanité, dont celui des Pyramides de Gizeh. Il faut savoir qu’étant adolescent, j’avais essayé de broder par écrit des aventures à l’intérieur de ces mêmes pyramides, mais le résultat n’avait pas été probant. Et voilà que mon propre destin m’a rattrapé et m’a permis de matérialiser mon tout premier désir d’écrivain.

Pour  des raisons personnelles, ces deux tomes me tiennent particulièrement à cœur. Je ne vous cache pas que j’ai pris un plaisir inimaginable à écrire Les Fils du Destin ou L’Architecte du Temps mais Le secret des Mères Fondatrices et La croisée des Destins sont empreints d’une dimension affective inégalable à mes yeux, parmi mes propres livres. D’ailleurs, une fois que je les ai écrits, je suis enfin parvenu à terminer Le Jugement Dernier.

Le Karma, tout simplement.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *